Un newbie à Japan Expo : toute cette pression…

Mais si, i-nou-bli-able, voyez leurs mines réjouies.

Plus newbie que jamais ! Après juste deux ans d’existence du blog, grande première, je me suis enfin décidé à foutre les pieds à la Japan Expo. Et à surmonter mon aversion habituelle pour les rassemblements de masse, l’idée de partager la sueur, les cris et l’enthousiasme en béton armé de hordes de fans m’ayant toujours rebuté, que ce soit au stade, à la plage ou le jour de l’ouverture des soldes au centre commercial Ennui 2. Ce n’est pas que je sois ochlophobe, hein, c’est juste que je me suis rendu compte récemment que quand je repère des mouvements de foule dans mon espace vital, par exemple la fête de fin d’année à l’école primaire de mackie junior, j’ai des envies soudaines d’aller étudier l’araméen ancien dans une cellule du monastère Sainte Catherine du Sinaï. Mais à part ça je vais très bien. La preuve, je suis en train de programmer mes vacances d’été dans les Ardennes.

Tu vas voir c'est facile : tu prends d'abord tout droit et ensuite...

Pouf pouf. Je disais donc, samedi 7 et dimanche 8 juillet, je serais quelque part au milieu de la foule ça va on a compris des allées, peut-être entre les points A538 et le BF59, à moins que ce soit entre les AA27 et le BN40, cuirassé coulé. Déjà que je suis capable de me perdre à l’Epitanime. Et je n’ai même pas de mobile pour appeler à l’aide. Il n’y a que dans ces moments que je regrette de ne me fier qu’à mon sens de l’orientation. Bref où je serai je n’en sais rien, mais il y a des chances que des milliers de personnes entendent au moins une fois cette annonce dans les hauts-parleurs, « le petit newbie est attendu par ses collègues exaspérés devant le stand de machin manga… »

Ah oui parce qu’il faut que je vous dise, je n’y vais pas seul. Pour me tenir la main, il y aura les gentils organisateurs de Total Manga Inc.®™, au premier rang desquels l’estimable Ramza de Paoru.fr, qui se démène depuis plusieurs mois et s’est occupé de tout : le rassemblement des troupes disponibles, les explications de texte à répétition, les contacts pris, les demandes d’ITW, les accréditations, l’agenda, etc… Un vrai petit rédac’ chef. Sans cela, inutile de vous dire que je me serai laissé aller à rester chez moi et à dormir devant les arrivées au sprint du tour de France. Ah oui fèche c’est vrai je n’ai pas de télé non plus. Chaque année c’est la même chose, j’y pense et puis j’oublie (c’est la vie).

Donc là, le plan c’est que non seulement je vais vivre une expérience inoubliable en soi : ma première Japan Expo, mais en plus, je vais être cornaqué (non, ce n’est pas ce que vous pensez) par des anciens (qui ont 10 ans d’âge de moins que moi au minimum, mais bon c’est une image) qui vont me présenter d’autres gens, me dire comment qui faut que je fasse et où que je dois aller, et dire que non, ce n’est pas comme au Salon de l’agriculture, ici on ne sert pas de pastis sur les stands.

Oui, bon, quand je dis reportage, faut pas s'enflammer.

Et derrière le bon plan, l’idée directrice c’est de réaliser des reportages, voui voui (d’où la nécessité de rester sobre). Car comme l’équipe de TM®™ n’est pas l’armée mexicaine, et qu’il y a cette année pas mal de sujets et d’invités qui méritent un focus, c’est l’appel au volontariat qui a permis de recruter les plumes volontaires pour couvrir un maximum de trucs. Je me doutais bien, quand l’idée fut lancée, que je n’allais pas me retrouver en interview face-à-face avec Naoki Urasawa, hein, faut pas halluciner non plus. Ce n’est même plus une question de newbitude, c’est surtout que je ne suis pas tout-à-fait seul sur le coup. Parce qu’on a aussi mutualisé les ressources et les énergies avec d’autres sites bien connus, mais je ne vais pas rentrer dans les détails (je préfère laisser planer les rumeurs de copinage, c’est bien plus marrant, d’autant que je n’y comprends rien).  En tous cas, me voilà à me préparer pour une première visite et à ajouter dans mon sac, outre l’indispensable kit de survie préconisée par Amo, des objets que je n’aurais pas nécessairement emportés : un enregistreur micro-cassettes, des piles de rechange, un bloc-notes et des stylos, un cahier pages blanches pour les dédicaces éventuelles, et l’idée m’a même effleuré de me payer enfin un forfait mobile (mais pas plus de 10 secondes, question de principe).

Et c’est quoi le programme alors? Ne faites pas semblant, le programme vous le connaissez déjà, vu que vous êtes allés sur Anime-janai, Animint, Bulles et Onomatopées, Ffenril, Néant Vert ou Paoru (entre autres), découvrir ce qu’il y avait d’intéressant à faire cette année. Pour info, le programme détaillé est disponible et il est . En ce qui me concerne, j’aimerais à peu près tout voir, sachant que j’y serai samedi et dimanche (pas avant, boulot oblige) :
- tenter les dédicaces (Naoki Urasawa, Tetsuya Tsutsui, Haruhiko Mikimoto)
- assister aux conférences & master-classes (Makoto Shinkai, Haruhiko Mikimoto, Naoki Urasawa, Tetsuya Saruwatari)
- assister aux show-cases (Kohei Tanaka & Junko Iwao, Hemenway & Naoki Urasawa)
et sinon, ce sera au fil de l’eau, entre les projections vidéo, les animations diverses (notamment à thème culturel et traditionnel), et bien entendu mettre mon budget en danger par des achats aussi futiles qu’impulsifs.

J’ai enfin deux ou trois choses sur le feu, qui j’espère se réaliseront (pas le scoop du siècle, loin de là, mais faut bien commencer) mais ça fera l’objet d’articles et de compte-rendus futurs, pour les Chroniques d’un newbie bien sûr, mais aussi pour d’autres, c’est le principe dont je parlais tout-à-l’heure (suivez, un peu).

Pour terminer, si d’honorables confrères et consoeurs de la blogosphère ou d’ailleurs sont présents, et pas trop busy, pourquoi ne pas se poser devant un verre ou juste prendre une pause, histoire de deviser de concert, de toutes façons je serai facile à trouver : même au milieu de la -erk- foule compacte, je suis celui qui a l’air obligatoirement paumé, une goutte géante d’embarras collée au front et quelques discrets cheveux blancs aux tempes, me donnant l’allure d’un Clooney en mieux rappelant ma classe d’âge un rien décalée par rapport aux -argh- hordes de bambins hilares et aux -gasp- otakus habitués se déplaçant avec aisance.

Au fait, j’y pense, vous ne trouvez pas que les cosplayeurs et les supporteurs de foot, au fond, c’est un peu la même chose?

This entry was posted in actualité, blabla, vie du blog and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

11 Responses to Un newbie à Japan Expo : toute cette pression…

  1. Thorsten says:

    Si tu cherches les blogueurs, trouve le stand de l’AEUG (Association pour l’essor de l’univers Gundam).

  2. Faust says:

    J’aurais bien aimé t’y voir…malheureusement je pourrais pas venir :(

    Et que ta première convention soit la Japan Expo, c’est assez cocasse non ? Ça s’appelle se faire dépuceler à la tronçonneuse…

  3. Faye says:

    Mon petit Newbie quel grand plaisir cela va être de t’accueillir dans la grand messe annuelle de la Japanim qu’est Japan Expo ! J’espère que nous allons contribuer (ou non) à te faire vivre un moment inoubliable (ou non)

    En tout cas sache qu’à Japan Expo il n »y a peut-être pas de Ricard mais il y a autre chose…et quelles choses ^^’

    Bishiement vôtre !

  4. Rukawa says:

    est-ce que Mackie junior viendra en survêtement orange, avec une perruque blonde ainsi qu’un bandeau frontal représentant le village caché de la feuille ?

  5. Rukawa says:

    ce serait égoïste de pas l’amener pendant que le pater s’éclate :(
    la JapEx c’est pour les gosses, des gamins plein d’espoir comme lui :(
    Les hommes et les femmes qui font des efforts pour réaliser leurs rêves ont les yeux qui brillent. Ce sont les mêmes yeux qu’un enfant plein d’espoir qui en a encore. Ne vous moquez pas de ses rêves !
    problème résolu : amenez votre dame aussi, elle pourra le garder le marmot.

    par contre, faudra pas totalement faire confiance à la carte créé par Amo, il a certainement oublié de barrer tous les stands pédophiles de ses potes.

  6. mars says:

    c’est toujour un plaisir que de te lire.
    Il me tarde déjà le compte rendu de la JE
    Passe y un bon moment et n’hésite pas a allez voir les negenervgiens.

  7. Pingback: Un newbie à Japan Expo : 1 – samedi | Les chroniques d'un newbie

Répondre à Faust Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>