Un newbie chez les fanzines : 2- Goku et Akusei, From Across A Foreign Shore

Fanzines, terre de contrastes. Après avoir discuté du genre érotique gay avec les gentils bears de Dokkun, que je vous ai présentés hier, on change radicalement d’ambiance avec Goku (la brune) et Akusei (la blonde), pas besoin de vous préciser en quoi. Comment, si ? Bon, ok. From Across A Foreign Shore est le premier chapitre du premier doujin de ces deux jeunes filles, respectivement dessinatrice et assistante, et toutes deux co-scénaristes. Avec elles, on revient au genre shonen, dans un style steampunk assumé, avec une histoire qui se déroule dans l’Angleterre de l’époque victorienne.

Mais au fait, Goku, je ne l’ai pas remise tout de suite mais… oui, il me semble l’avoir reconnue sur une photo de groupe de l’association Epitanime, entre deux connaissances (Amo et Sedeto!) ? Forcément, elle en est la présidente pour 2012/2013 ! Ça, bien entendu, je ne m’en suis souvenu qu’après, organisé comme je suis. Bref. Goku et Akusei font également partie du collectif Doujinsphere, comme Dara, Mi-Eau, Senri, Tsundereko (voilà, comme ça vous savez qui j’ai rencontré cette année), mais ça au moins je m’étais renseigné dessus avant de venir.

Sur leur minuscule stand d’une table de large, Goku et Akusei réussissent très bien à ne pas passer inaperçues : d’abord, elles sont les premières à avoir fini leur installation ce premier matin de Japan Expo, ensuite elles soignent la mise en scène en arborant elles-mêmes des tenues steampunk très étudiées. Au centre, sur son présentoir, le doujin From Across A Foreign Shore aka FAFS, m’attire l’œil par sa couverture et ses généreuses pages couleur. Le stand est aussi fourni en goodies, cartes, badges, straps etc, certains aux couleurs des personnages de FAFS, d’autres inspirés par Evangelion ou le Hobbitt. Well, mesdemoiselles, steampunk, mechas et heroic fantasy : c’est plutôt un univers de garçons, non ?

Goku – Je pense qu’on s’inscrit avant tout dans le courant steampunk, dans la lignée de Last Exile. On y met beaucoup de nos lectures, et personnellement, oui, je suis une grande fan de la série Neon Genesis Evangelion, c’est donc fort possible que ça m’ait influencée dans mes graphismes !
Akusei – Les méchas ne sont pas encore présents dans le premier chapitre, mais ils vont arriver prochainement ! Il y aura beaucoup de questions autour de la science, de l’alchimie, de la religion… C’est un mélange de nos influences respectives, celles d’Evangelion pour Goku, et les miennes, qui proviennent de la littérature anglaise, par exemple les romans de Jane Austen, Charles Dickens, j’apporte donc ma petite touche européenne !

Une petite présentation des personnages ?
Akusei – il y a Maggie, ou Magdaleine de son nom complet, qui est une orpheline des bas-fonds de Bristol, au caractère bien trempé. Elle va rencontrer le garçon au costume marin qui s’appelle Edward Bingley, ou Ed, qui lui est un grand bourgeois. Il va la suivre de manière inattendue, et devoir céder à l’appel du grand large. On va faire grandir nos héros, au cours d’un voyage initiatique.
Goku – L’univers steampunk, du coup, on va s’en éloigner un peu avec les méchas !

La suite est déjà écrite ?
Akuse – Oui, dans nos têtes (rires). De toutes façons la suite est prévue dès après Japan expo, on va dire qu’on a la matière !
Goku – Nous avons sorti le premier chapitre de ce qui sera une série. On voulait savoir quelle allait être la réception du public, on l’a déjà présenté à Epitanime et maintenant à Japan Expo.

Pouquoi vous être lancées dans le doujin ?
Goku – Pour le moment c’est une activité 100% amateur, après, via la Doujinsphere et le courant qui se forme autour, si on pouvait se faire publier, ce serait volontiers !
Akusei – Oui, ça a démarré d’une passion, et on se plaît à rêver à ce qui pourrait arriver à notre doujin…

C’est tout le mal que je vous souhaite ! Pour finir, où peut-on vous suivre ?
Goku – Nous avons chacune un deviantart (nota : Goku-chan, et Akusei & Cie), et pour le doujin on a créé spécialement un tumblr avec des croquis, des infos, venez nous lire !

Après cette courte interview, Goku et Akusei me dédicacent chacune leur doujin, avec un joli dessin de Goku en prime (ci-contre). Merci à elles deux ! Le fascicule, relié, fait plus de quarante pages, dont les quatre premières en couleur, comme des pros ! La page de garde du premier chapitre laisse entrevoir ce que sera (peut-être) l’évolution mécha de l’histoire… En attendant, ce premier chapitre se lit plaisamment, avec de l’humour et un vrai sens du rythme, et si l’intrigue de départ est somme toute archiclassique (le riche et la pauvre partent à l’aventure…), elle a un vrai potentiel… À suivre, donc !

Voilà pour ma première rencontre d’artistes de la Doujinsphere. Prochain billet, rendez-vous avec la team de Tsundereko !

This entry was posted in actualité, manga and tagged , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

2 Responses to Un newbie chez les fanzines : 2- Goku et Akusei, From Across A Foreign Shore

  1. Corti says:

    Tiens, ta première question n’est pas en italique. C’est perturbant :o

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>