Le pôcher du jour : Albator

Faire mes courses alimentaires à kârhouf deviendra-t-il un autre moyen de me fournir en anime et en mangas? N’exagérons rien. Mais ce n’est pas à négliger, si dans le bac à soldes se trouve ce genre de trouvaille, pour un prix ridiculement bas: 2€ le DVD. Pas forcément ce que j’avais prévu de ramener, mais le risque d’être déçu est minime.

Et voilà donc que je me retrouve l’heureux possesseur d’une intégrale, celle d’Albator 78, édition française certes, c’est-à-dire sans VO ni VOST hélas, mais tout de même. Pour 12€ l’ensemble… Il semble qu’il s’agisse d’un coffret dépareillé, sans le gros boîtier externe, les blisters n’étant pas les mêmes, et le marchand ayant glissé le tout en vrac dans un bac promo au milieu d’un fatras de films d’horreur, de trucs inconnus et de dessins animés genre Bibifoc ou Denver le dernier dinosaure.

Achetés hier, je n’ai pas encore commencé à les regarder vraiment, mais l’édition est correcte, l’image aussi, et au fond, c’est l’occasion de vérifier si l’anime que j’avais vu il y a trente ans (!!) sur Antenne 2 a correctement passé l’épreuve du temps… Avant de me tourner vers les autres créations de Monsieur Matsumoto – nul doute que le gars Gemini aura un avis sur la question et un ou deux conseils à me donner… C’est chouette d’être un newbie. Un peu régressif, d’accord, mais chouette quand même. Avoir 10 ans, quelques instants, à nouveau…

(captures faites ce matin en vitesse – j’aime bien le troisième dessin, pas vous?)

This entry was posted in anime, archives and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.

7 Responses to Le pôcher du jour : Albator

  1. Gemini says:

    Voilà voilà, j’arrive ^-^

    Si cela peut te rassurer, il me semble qu’il n’existe pas d’édition DVD de Albator 78, en France, comprenant une piste VO. Cet anime est détenu par un éditeur peu soigneux, qui sait qu’il vendra même avec uniquement une VF, sachant que vu tous les changements apportés à la série (toutes les musiques utilisées dans la version française n’ont aucun équivalent au Japon), cela représenterait beaucoup de travail. Je l’ai acheté quand même, car je suis fan ^^’

    Albator 78 est un anime que j’ai découvert sur le tard ; j’avais 18 ans, et ne connaissais Albator que de nom. Mais cela a été une grosse claque dans ma gueule.

    La qualité technique reste plus qu’honorable malgré son âge – il faut dire que l’équipe responsable avait un sacré savoir-faire – et surtout, le propos est toujours d’actualité. Il y a bien un ou deux moments plus discutables, comme celui en Egypte.

    Pour le reste des oeuvres de Leiji Matsumoto… C’est très compliqué, à un point que tu ne peux pas imaginer.

    Concernant les manga, Kana a l’exclusivité des droits, mais n’a pas réalisé de bonnes ventes et s’est arrêté à Capitaine Albator (l’équivalent de 78), L’Anneau des Nibelungen (oeuvre récente et très dispensable), et Galaxy Express (génial mais uniquement des tomes 1 à 14).

    Pour les animes, c’est encore différent. Il y a environ une dizaine d’années, l’oeuvre de Leiji Matsumoto a connu un fort regain d’intérêt au Japon, et cela s’est concrétisé par la production de nombreux animes nouveaux. Des animes au mieux médiocres…

    Seulement, ils ont un avantage : ils sont récents, et de Leiji Matsumoto. Donc les éditeurs français préfèrent les sorties eux, plutôt que des animes de meilleure qualité, mais plus vieux et donc difficilement vendeurs… Il parait que Galaxy Railways est un cran au-dessus, mais c’est le seul que je n’ai pas testé ; pour le reste, tu oublies !

    Heureusement, les séries déjà cultes en France ont droit à quelques tentatives. Tu as déjà Albator 78, ne reste probablement que le (géniallissime) film Galaxy Express, sorti chez DI, que je recommande chaudement. Je sais que l’Atlantis de ma Jeunesse a aussi ses fans (dont je ne fais pas parti).

    Dans les animes dont les DVD n’existent pas en France, j’éprouve un intérêt tout particulier pour le second film Galaxy Express – sobrement intitulé Adieu, Galaxy Express 999 – et les deux adaptations de Sennen Jo/La Reine du Fond des Temps.

    Voilà, j’espère avoir pu t’être utile ^^

  2. Matt says:

    Albator 78 à 12€, ça vaut le coup. Je crois que mon intégrale, je n’avais pas du la payer bien cher (environ 15€). Dans le même genre, j’avais trouvé les Cités d’Or à 1€50 le DVD à la Foire Fouille. Sauf que bon, entre LCDO et Albator, y a pas photo.

    Pour pouvoir voir Albator 78 en VO, la seule solution à ce jour, c’est de se tourner vers le sub de Live-Evil, une très bonne team, plein de bon goût, mais qui a l’air un peu morte depuis quelques temps (leur sub de Queen Millennia est au point mort depuis des mois T_T).

    Sinon, je te trouve un peu dur Gemini de dire qu’il n’y a rien eu de bon dans les animes de Matsumoto dans les années 90-2000. C’est vrai que DNA Sight ou Maetel Legend se regardent et s’oublient aussi vite, concernant Submarine Super, acheté à sa sortie et toujours pas vu, j’ai un peu peur, m’enfin Space Symphony Maetel et Gun Frontier se laissent regarder, et concernant Endless Odyssey (remake du 78 par le même réalisateur, Rintaro, ce qui n’est pas rien) et Galaxy Railways (que je te conseille si tu n’as pas vu), ce sont deux séries que j’ai énormément appréciées. Et puis il y a Interstella (mais bon, on s’éloigne du Leijiverse :p)

  3. Plumy says:

    Wow, trop bien ! Je regarde le bac à occaz quand je vais faire les courses dans mon ptit magasin du coin, mais il est trop petit et j’y ait déjà récupéré les Dvd interessant X3;;

    Rah, Albator. Je l’adore. Même si je préfère de loin la 2eme série, je reverrais celle-ci avec plaisir. Bon visionnage ;b

  4. Pingback: Juste quelques mots… | Les chroniques d'un newbie

  5. Pingback: Quand j’avais 9 ans, Albator m’a tué | Les chroniques d'un newbie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>