FLCL : NGE, TTGL, R’n'R, WTF

FLCL
Katsuya Tsurumaki (réalisation)
Yoshiyuki Sadamoto (chara design)
Hideaki Anno (gros chat)

OAV 6 pisodes, Gainax, 2000

Ah, ça, j’en ai lus, des avis sur FLCL, alias Furi Kuri ou Fuli Culi ou Fooly Cooly, ou comme vous voulez l’appeler. Pêle-mêle : excessif, déjanté, expérimental, absurde, incompréhensible, génial, con, anormal, pénible, épuisant,  loufoque, tordu, jouissif, débile… Bon, voilà donc une OAV qui ne laisse pas de marbre. Mais à part ça? Prenant mon courage (plus une tablette de doliprane) à deux mains, j’ai décidé de me faire ma propre idée. Et alors? Ben, chtarbé, oui, si on s’arrête à la forme. Mais le fond est d’une rare cohérence et c’est réglé comme du papier à musique. Rock’n'roll, bien entendu.

L’histoire :
(Spoil : ce qui suit est le résumé du premier épisode. Rassurez-vous, les cinq suivants sont impossibles à résumer.)

Venez à Mabase, son fleuve, ses ponts routiers, ses usines… Quoi d’autre? Rien, tout est « normal », se lamente Naota, 12 ans, collégien ordinaire dans une ville morose. Mais à y regarder de plus près, les choses ne sont pas si normales que ça.

D’abord, la famille. Le père, boulanger, s’intéresse bien moins aux petits pains, qu’aux doujinshi qu’il vend sous le manteau. La mère, euh, y en n’a pas. Le frère est parti aux USA  jouer au base-ball. Le grand-père entraîne l’équipe locale. Ensuite, la copine. Naota traîne avec  l’ex de son frangin : Mamimi, 5 ans de plus que lui, une pyromane qui vit sous un pont et qui aime les jeux électroniques, les cigarettes (et surtout les briquets), et les câlins. Enfin, la ville. Récemment, une nouvelle usine y a été construite, en haut d’une colline. En forme de fer à repasser géant.

Bref, dans ce trou du cul du monde, la vie pourrait s’écouler longtemps ainsi, et y a pas de quoi rire. Mais Naota va être frappé par le destin, et au sens propre. Le destin, c’est une fille aux cheveux roses, sur un scooter jaune, avec  une guitare basse bleue. Sur le pont où « habite » Mamimi, elle percute Naota et, pour le ranimer, entreprend un bouche-à-bouche vigoureux. Mais, sitôt après l’avoir ramené à la vie, elle lui balance… un grand coup sur la tête avec sa guitare basse. Puis elle se barre aussi sec.

Naota, passablement secoué, rentre chez lui, pour découvrir que la fille à la basse s’est incrustée à la maison ! Elle dit s’appeller Haruko, et a été soit-disant embauchée comme « gouvernante »  par son père, qui a flashé sur elle. Pour ne rien arranger, une énorme bosse en forme de corne lui pousse au milieu du front, là où Haruko l’a frappé. A l’hôpital, c’est encore Haruko qui l’attend, déguisée en infirmière, pour lui passer des radios ! Harcelé, il se réfugie chez lui, pour apprendre que Mamimi est passée ramasser de vieux croûtons de pain. Naota court la chercher, et arrivé sur le pont, sa bosse se met à pousser de plus belle… Il en sort deux méchas qui commencent à se battre, l’un en forme de main géante, l’autre en forme de robot humanoïde à tête de télévision. Mamimi, évanouie, et Naota, collé au robot à tête de télé, sont en danger, mais Haruko déboule en scooter, sort sa basse comme un gourdin et arrête le combat.

Plus tard, tout est rentré dans l’ordre. Ou presque : la famille de Naota s’est enrichie de deux nouveaux membres : Haruko, la fille au scooter et à la basse, et le « robot-télévision », qui s’appelle Kanchi, et qui s’avère très gentil. Naota n’est que moyennement rassuré. Qu’est-ce qui l’attend maintenant?

Ce que j’en pense :
Mon impression globale, au terme des six épisodes, c’est de redescendre d’un grand huit à la fête foraine, mais sans la nausée, heureusement. FLCL, c’est speed, azimuté, surréaliste, les six épisodes ont défilé d’un coup sans que je m’en aperçoive. Et je repartirai bien pour un tour.

Mais comme je le disais plus haut, passée cette impression de pur délire, il ressort de ce visionnage une deuxième impression, celle d’avoir assisté à un animé cohérent, à l’histoire prenante et aux personnages attachants, bien dans la ligne des productions haut de gamme de la maison Gainax.

Un pur produit de Gainax
FLCL est le premier animé réalisé par Katsuya Tsurumaki, depuis longtemps le second d’Hideaki Anno sur des projets aussi importants que Gunbuster, Nadia et Neon Genesis Evangelion. Dans une interview donnée à feu pulp-mag.com (trouvable sur webarchive), Tsurumaki révèle que FLCL est né de l’envie de profiter des talents du studio pour réaliser  quelque chose de différent, un projet anti-commercial destiné à surprendre les fans comme Anno a toujours aimé le faire. Et à s’amuser, avec une véritable équipe commando : Sadamoto au design (mais dans un style différent de l’habitude), Anno lui-même (mais non crédité) à l’animation (et même au doublage : il joue… le chat!), Hiromasa Ogura aux décors (admirez la superbe Citroën GS ci-contre…), et l’excellent power-trio (que je ne connaissais pas) The Pillows pour la bande-son pop-rock vitaminée (les détails du staff, ici). Le scooter jaune, qui joue son propre rôle dans l’ending, c’est celui de Sadamoto.

De fait, je n’ai pas pu m’empêcher de chercher et de trouver la parenté entre FLCL et ses glorieux prédécesseurs, et aussi ses successeurs : NGE et Gurren Lagann.

Les histoires, dans des contextes différents, possèdent des points de convergence et une certaine constance dans les thèmes. On suit chaque fois un adolescent, parti de nulle part, jeté au coeur d’une histoire qui le dépasse et dont il va prendre, progressivement, toute la mesure, ce qui va le faire entrer dans l’âge adulte. Chaque fois également, Shinji/Naota/Simon subissent les évènements autant qu’ils les vivent, et ne s’en sortent qu’en surmontant leurs peurs à l’aide de leur entourage.

Devenir adulte, c’est aussi affronter les affres de la puberté. Bon, au départ, Naota n’est pas du tout intéressé par la chose. Les avances de Mamimi le laissent de marbre. Dans la première scène de l’OAV, quand elle lui embrasse l’oreille, il lui demande pourquoi elle fait ça. Le dialogue d’explication est évocateur : [Mamimi] : « Mamimi doit faire ça sinon elle va déborder ». [Naota] : « Déborder? Qu’est-ce qui se passe alors? » [Mamimi] : « Sûrement quelque chose de surprenant. »

C’en est freudien jusqu’à l’excès. Pour atteindre le next level, les trois héros doivent apprivoiser leur nouvelle virilité, que symbolisent de manière caricaturale la bosse de Naota et le forêt de Simon (et la corne de l’Eva-01 pour Shinji?). Ils se confrontent au père, jusqu’à le tuer ou tout au moins souhaiter sa mort (pour Simon, le roi Hélix est un peu le père symbolique). Ils n’ont pas de mère. Ils ont besoin d’une femme initiatrice, à la fois grande soeur, mère et fantasme, pour apprendre la vie, les rapports homme/femme et la sexualité (Misato pour Shinji, Haruko pour Naota, Yoko pour Simon). Ils lui disent adieu une fois le cap franchi, après maintes difficultés, ayant enfin grandi.

Dans FLCL, Haruko est la responsable de tous les évènements inhabituels qui se produisent en ville, et surtout dans la vie de Naota. Tout ce qui se produit n’est que métaphores. Sexuelles, bien sûr. La guitare basse qui sert de surf ou de mitrailleuse, la batte de base-ball (rouge!), jusqu’à un gant de boxe monté sur ressort qui sort de l’entre-jambe de Haruko quand les garçons sont trop curieux… Naota, en plein émoi, en perd jusqu’à… son cerveau, les radios passées à l’hôpital révélant que sa boîte crânienne est désormais parfaitement vide. Ce qui ne semble pas le perturber outre mesure. C’est vrai, depuis quand les garçons adolescents ont ils besoin d’un cerveau? Ne les surnomme-t-on pas « tubes digestifs sur pattes », avec une b… greffée dessus?.

Je ne vous dirai pas la fin, mais elle est prévisible (bien que pour y parvenir, le chemin soit pour le moins tortueux…).

Absurde, oui, et alors?
Un des principaux reproches faits à FLCL est son absurdité. J’ai montré ci-dessus que le fond de l’histoire était simple, et classique pour un Gainax ; ne doutant pas de l’intelligence des autres spectateurs, je suppose que ce reproche d’absurdité  provient de la forme. Il est cependant surprenant quand il est exprimé, ainsi que je l’ai lu sur des forums ou des sites ici ou là, par des fanas d’anime, pourtant habitués de l’absurdité intrinsèque à l’animation japonaise. J’ai même vu des fans de TTGL proclamer leur rejet de FLCL

Car formellement, bien des expérimentations de FLCL se retrouvent dans Gurren Lagann, notamment les variations de style de dessin et d’animation (on passe de la fluidité au haché, du rond à l’anguleux, du subtil au grossier, etc). Dans FLCL, cela culmine avec des passages qui sont animés sous forme de case de manga, de style super deformed.  Il a été dit que FLCL aurait également influencé Panty & Stocking (et hop ! comment améliorer le référencement de son billet). Je ne sais pas, je n’ai pas vu ce dernier. Mais ça ne m’étonnerait pas, notamment dans l’aspect cartoonesque.

L’OAV est absurde mais surtout surréaliste, en ce qu’elle utilise toutes sortes de symboles (sexuels, comme on l’a vu plus haut) qu’elle télescope à toute vitesse dans des images chocs, tout droit tirés du rêve ou de l’inconscient, comme si l’équipe de Tsurumaki avait travaillé en écriture automatique – à la façon des Eluard, Breton, Tzara, Desnos et Picabia de la grande époque. La succession de scènes apparemment sans queue ni tête (apparemment seulement!) a pour effet de faire surgir des associations d’idées qui permettent aux auteurs d’atteindre leur but de façon non linéaire. Cela peut perturber les spectateurs dans leur confort, mais pour peu (et j’en suis) qu’on aime se perdre dans les labyrinthes, pour jouir de la perte des repères et de l’instant présent, alors, FLCL s’avèrera une expérience des plus passionnantes. Et sans risque : à la fin de l’histoire, on retombe sur ses pieds.

Un anime sous influence
Dans son interview, Tsurumaki rappelle que FLCL a été voulu comme un anime truffé de culture underground, que ce soient d’autres anime, des films, ou de la musique. FLCL est donc un anime sous influence, avec de nombreuses citations et références. Une référence « Gainaxienne », tout d’abord : le père de Naota a écrit des articles (ou un livre?) sur Evangelion quand il était journaliste. On note également des références directes à South Park (Naota habillé façon « Kenny »), à Lupin III (le père, encore lui, un vrai otaku ce mec, se déguise en Lupin III avec la veste rouge) ou a John Woo (les scènes de gunfight, hyper-chorégraphies et totalement irréelles).

FLCL est aussi un animé très Rock’n'Roll. Sans même parler de la musique, des très bons The Pillows (référence à l’album de Jefferson Airplane, « Surrealistic Pillow »?), il est amusant que l’instrument qui déclenche l’érection la bosse de Naoka soit une guitare basse. Et pas n’importe laquelle, s’il vous plaît ! Une Rickenbacker, celle de Paul McCartney quand il jouait sur Revolver et sur Sergeant Pepper (autre grand moment de surréalisme musical), comme Haruko le dit elle-même. La Rickenbacker était aussi la basse de certains de mes groupes préférés, comme les Kinks, les Jam, les Clash ou les Cure. Sans oublier le plus célèbre des bassistes heavy-metal : Lemmy de Motörhead ! Plus tard dans l’OAV, d’autres guitares électriques  (des 6 cordes, pas des basses) feront leur apparition. Notamment la géniale Gibson « Flying V ». Et quoi de mieux qu’une guitare pour incarner la rébellion adolescente? Sans parler du symbole de virilité…

Un petit mot sur le scooter. La vespa, avec ses rétroviseurs « en trop », est le plus célèbre attribut des mods, ces jeunes anglais fans des Who, mais aussi des Kinks et plus tard des Jam (voir plus haut). Rickenbacker et Vespa, Haruko la foldingue est-elle une mod à la sauce japonaise?

Dans sa forme graphique, et dans son humour très particulier, FLCL m’a fortement fait penser à certains films et  cartoons burlesques américains, la référence la plus évidente étant South Park, mais j’ai pensé à Tex Avery (pour le côté déjanté), aux Marx Brothers, et à un film un peu oublié et absolument génial, Hellzapoppin. Hellzapoppin est comme FLCL : le titre ne veut rien dire, ou veut dire n’importe quoi, avec autant d’interprétations que de sens possibles. FLCL, c’est Furi Kuri, et certains disent que ça évoque en japonais « caresser » et « tourner », autant dire peloter, les seins des filles par exemple. En anglais, ça se prononce Fooly Cooly, donc « fou » et « cool » à la fois. Enfin, on trouve dans FLCL certains gags qui sont apparus la première fois dans Hellzapoppin : notamment celui où l’action s’interrompt et où les personnages commentent la scène, en comité de visionnage. Où lorsqu’ils s’adressent aux spectateurs, en laissant entendre qu’ils n’allaient rien comprendre. Cette mise en abyme se produit deux fois, aux épisodes 1 et 6.

En conclusion,
FLCL n’est incohérent qu’en apparence. Adolescence, sexe, rock’n'roll, surréalisme, tout est lié.
Les figures habituelles du manga et de l’anime, comme le combat de mechas, le « slice of life », la romance, se mélangent à d’autres références moins fréquentes, dans un maelström visuel hautement jouissif, le tout créant une oeuvre authentique et passionnante à chaque seconde. Que ce soient les piliers de Gainax qui nous en aient fait l’offrande, à nous les fans, les happy few, est gratifiant. Pour cela, il faut les remercier.

This entry was posted in anime, archives and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

143 Responses to FLCL : NGE, TTGL, R’n'R, WTF

  1. Pingback: Deux Daicon pour pas un radis | Les chroniques d'un newbie

  2. Niki says:

    « référence a l’album de jefferson airplane, surrealistic pillow? »

    nope. ça fait référence a une compil avec le mot pillows dessus, j’l'avais lu en déchiffrant le wiki japonais du groupe avec gogole translate

    Sinon je trouve un peu dommage que tu places un bonne partie sur les liens flcl et le reste de gainax – qui existent, mais j’ai envie de dire que flcl n’est pas plus lié aux reste des productions du studio que le reste, c’est plutôt qu’ils ont une identité assez propre qui fait que les liens se font souvent j’dirais. J’trouve ça dommage parce que pour une fois je lis une critique de quelqu’un qui me donne l’impression d’avoir compris l’oeuvre et pas le réduire a un simple bac a sable visuel et musical et j’aurais voulu en lire plus. fin en tout cas t’es super agréable a lire, j’reviendrais certainement par ici~

    ps: j’ai fait un article sur flcl sur mon blog si ça t’intéresse: http://niki.fte.free.fr/blog/index.php?post/2010/07/21/Allez%2C-on-se-fait-une-petite-FOOLY%2C-bouffons-du-COOLY-de-fraise ( moi faire ma pub? nooon )

    • Mackie says:

      Ok pour The Pillows, j’ai tenté, j’ai perdu. Mais j’avais mis un point d’interrogation t’as vu?

      Sur les comparaisons avec NGE et TTGL, maybe je surinterprète un peu, je suis comme ça. Mais ça m’est venu en regardant ce pauvre Naota, alors j’ai tiré le fil pour voir où ça mène.

      Se faire de la pub, où est le prob, y a pas de ma à se faire du bien ! D’ailleurs ça me permet de lire ton billet que je ne connaissais pas, et de voir qu’on a « screenshooté » deux images identiques ! Les grands esprits, tout ça.

  3. Gemini says:

    Globalement, la Gainax reprend souvent les mêmes thèmes quand ils travaillent sur des projets originaux : le passage à l’âge adulte, mais aussi la mise en abime du « modèle » otaku, puisqu’eux sont à l’origine des passionnés qui ont réussi et qui appellent leurs spectateurs à se bouger et à les rejoindre.

    Tu peux désormais regarder Otaku no Video et GunBuster, petit scarabée. Et n’oublie pas Les Ailes d’Honneamise, juste au cas où ^^ C’est du Gainax, c’est de la bonne.

    Sans parler du pré-Gainax : http://www.youtube.com/watch?v=lyVqIkJ69VA !

    • Mackie says:

      Ah, mais Gunbuster c’est fait depuis longtemps ! J’avais vraiment aimé. Faudrait que je le revoie, d’ailleurs… Peut-être que l’inspiration me prendra… (comme une bosse sur le front?)

      Et Honneamise, oui c’est prévu.

      Dis-donc, merci pour le lien vers Daicon ! Je ne l’avais jamais vu, c’est excellent ! à se passer au ralenti, ce truc ! Quand je pense que j’ai du daikon (avec un « k ») dans mon frigo… jamais plus je ne regarderai un radis blanc de la même façon…

  4. Fullmoon says:

    LCL Rulz The World <3
    Excellent articie pour une excellent anime =)

    Keep up the good work!

  5. Faust says:

    Mouais, chui pas du tout convaincu.

    Ok, il y a des régérences sexuelles et musicales…et alors ? Cela suffit à en faire un bon anime ?
    Tu le dis toi même, les 5 OAV suivantes sont impossibles à résumer. Parce qu’il n’y a pas d’histoire…je dirais même parce qu’il n’y a pas de sens.
    Finalement, FLCL, ça parle de quoi ?

  6. hikaru-san says:

    C’est toujours aussi agréable de te lire Mackie , et résumer le premier épisode est un vrai exercice tant il m’avait paru « étrange » lorsque je l’avais vu il y’a 2/3 ans .

    Personnellement j’attends toujours le Bluray qui devait sortir en fin d’année ( Bon on est en 2011, c’est raté pour le coup ), afin de voir cet anime qui attire forcément la curiosité.

    • Mackie says:

      étrange, oui, mais il ne faut pas s’arrêter aux apparences… il y a bien une thématique (les perturbations du désir chez un ado) et une trame (une histoire d’aliens et de méchas). quand on re-visionne la série une 2ème fois, des détails qui nous paraissaient aberrants prennent tout leur sens. en fait, c’est simple comme bonjour (quoi j’exagère?).

      c’est juste la forme qui rend l’histoire obscure.

  7. Mars says:

    Tres beau travail Makie, comme toujours.
    ça ma donner envie de voir cette serie d’ailleur j’en avais en tendu parler, mais je ne m etait pas forcement arreté dessu!
    enocore bravo!!!

    (ps ou je suis? ici ou là, tel le f117 furtif je survol les landes de temps a autres)

  8. Corti says:

    Et avant Daicon IV,il y avait Daicon III : http://www.youtube.com/watch?v=6xLAVWf-N3c&feature=related

    Au cas tu ne l’auras pas vu, vu que Gemini n’a linké que le IV :)

  9. Mim says:

    Joli résumé et analyse. Plus cohérent qu’on ne pourrait le penser au départ. La challenge commence maintenant pour les résumés des 5 autres :) . Je croyais que la G.S venait de Sadamoto, lui qui roulait ou roule encore en B.X.

    Comme dit plus haut, Les Ailes d’Honneamise est à voir !!!

    The Clash (oui je tiens au « the ») est un de tes groupes préférés… Dans mes bras ! (même si tu dois avoir une liste de groupes préférés longue comme le bras)

    J’attends la suite :)

    • Mackie says:

      ma liste de groupes préférés? rhôôô, comme tu y vas… y en a pas tant que ça… alors, je vérifie : style council, monochrome set, pale fountains, prefab sprout, housemartins, squeeze, louis-philippe, specials, jam, damned, clash, buzzcocks, stranglers, madness, everything but the girl, cure, new order, joy division, stingrays, waterboys, marquis de sade, beatles, zombies, who, kinks, cockney rebel, fairport convention, merde j’ai pas commencé les américains alors, …

      …quoi, ma gueule? bon ok.

  10. Rukawa says:

    han même pas il prononce les noms Imaishi et Yoshinari quand il parle de FLCL, la TE HON.

  11. darkjuju says:

    Super résumé comme d’hab.

    J’avais beaucoup aimé l’animé, par contre le manga en 2 volumes, je n’ai jamais pu passer le volume 1. Trop complexe a lire….

  12. Pingback: Musique classique et anime : un accord presque parfait | Les chroniques d'un newbie

  13. fraiseberry says:

    Cette serie est une des perles sorties par gainax!!!

    Elle est blindee de references et il y a bien un fil conducteur ^^.

    Si vous en avez l’occasion offrez vous le art book!!!! C’est une vraie merveille!!!!

    Mackie si tu aimes gainax :p, je te conseille abenobashi et « he s my master » !!!!

    Dans le genre clins d’oeil, humour et histoire qui te met une claque, abenobashi est un vrai plaisir!!! Tout y passe les mmorpg, les space operas, les shojo, les shonens de notre enfance …. Vaut mieux pas que je m’etende sinon je vais spoiler ce qui ne doit pas l’etre…..

    Quant à he is my master, cette série est relativement passée inapercue dans la mangasphere en france, ce qui entre nous soit dit est dommage.

    Sadisme, humour le tout arrosé d’une sacrée dose de ecchi font que cet anime nous tient par les @@@@@@@ jusqu’à la fin ^^.

    En tout cas bien venu dans la japan-sphère !!!!! et continue ton blog il est excellent^^

    Si tu veux pousser ton aventure televisuelle japonnaise je t invite a visiter ce forum: http://www.gaki-no-tsukai.com/index.php

    Je t’invite a regarder les batsu game, commence par le hight school si tu veux ^^

    Enjoy ;)

    • Mackie says:

      Abenobashi, c’est sur les tablettes. et même sur l’étagère, j’ai le coffret depuis peu. He’s my Master, je verrai… Merci pour les encouragements, à bientot.

  14. Pingback: Moi aussi je voudrais une DS… | Les chroniques d'un newbie

  15. Pingback: Rahxephon, peut Mû faire | Les chroniques d'un newbie

  16. Pingback: Samidare : le seinen complètement marteau | Les chroniques d'un newbie

  17. Rthyhz says:

    buy fenofibrate 160mg generic purchase fenofibrate tricor 160mg tablet

  18. Rsilkx says:

    fenofibrate for sale buy fenofibrate generic buy tricor generic

  19. Dzhjoq says:

    buy tricor 160mg sale buy fenofibrate 200mg pill fenofibrate 200mg brand

  20. Hcavyk says:

    buy cialis 5mg sale buy viagra online sildenafil mail order

  21. Zwyqhx says:

    cialis 20mg cost sildenafil cost order sildenafil 50mg without prescription

  22. Myvvhb says:

    zaditor over the counter buy sinequan pills for sale imipramine 75mg for sale

  23. Zvsrnr says:

    tadalafil 10mg tablet female viagra pill cheap viagra online

  24. Asecdu says:

    buy ketotifen 1mg pills buy generic doxepin over the counter buy tofranil 75mg for sale

  25. Vefxml says:

    buy minoxytop online cheap tadalafil buy online best ed medication

  26. Rtvust says:

    purchase mintop solution flomax online top rated ed pills

  27. Zwtjao says:

    acarbose 25mg tablet order griseofulvin 250mg for sale pill griseofulvin 250 mg

  28. Lveuii says:

    minoxidil generic erection pills that work erectile dysfunction drug

  29. Lhhxti says:

    order acarbose 25mg pills repaglinide pill griseofulvin where to buy

  30. Mnocxo says:

    buy generic precose 25mg precose 50mg uk fulvicin over the counter

  31. Ntpzso says:

    order aspirin 75mg pill levofloxacin us order zovirax generic

  32. Vyxmbg says:

    aspirin order lquin 250mg price purchase imiquad sale

  33. Mlrwlc says:

    buy melatonin paypal order meloset online buy danocrine no prescription

  34. Yjmvxp says:

    buy dydrogesterone 10 mg online brand jardiance 10mg buy jardiance for sale

  35. Rudojq says:

    buy generic duphaston order dydrogesterone 10 mg generic empagliflozin order

  36. Smmmxn says:

    buy fludrocortisone 100 mcg fludrocortisone 100 mcg pill order loperamide 2mg online

  37. Umhtkt says:

    order monograph 600mg etodolac 600mg cost buy cilostazol cheap

  38. Hmutcn says:

    monograph 600 mg cost etodolac buy online order pletal 100 mg generic

  39. Kcsxfi says:

    purchase prasugrel pills buy dimenhydrinate generic order tolterodine for sale

  40. Lwtczn says:

    buy prasugrel pills for sale prasugrel 10mg canada brand detrol 2mg

  41. Veazxi says:

    order mestinon pyridostigmine 60mg over the counter order rizatriptan 5mg for sale

  42. Oppuuk says:

    ferrous sulfate 100mg over the counter ferrous 100 mg without prescription betapace 40mg uk

  43. Ynzatc says:

    buy ferrous sulfate no prescription order betapace 40mg sale sotalol for sale

  44. Atdfkx says:

    order vasotec 10mg sale duphalac over the counter buy duphalac bottles

  45. Bgwjzm says:

    vasotec 10mg cheap buy generic vasotec over the counter duphalac without prescription

  46. Kdrmtl says:

    enalapril 10mg over the counter duphalac cost buy lactulose medication

  47. Kqqjwn says:

    order xalatan online cheap buy zovirax for sale buy exelon 6mg

  48. Xtxvjk says:

    zovirax usa cheap xalatan buy rivastigmine generic

  49. Pfgmtf says:

    cheap betahistine 16mg betahistine 16mg us buy probalan

  50. Spqdrl says:

    order betahistine 16 mg pills buy haldol pills buy benemid 500mg for sale

  51. Xqcrar says:

    betahistine order online betahistine for sale benemid 500 mg generic

  52. Zzmtgo says:

    purchase prilosec montelukast oral cheap metoprolol 100mg

  53. Wdmkdu says:

    premarin 600 mg cheap viagra 50mg usa viagra 100mg cost

  54. Nlopai says:

    omnicef 300 mg tablet buy glycomet 500mg generic order lansoprazole 15mg for sale

  55. Sanoix says:

    order modafinil 200mg online order prednisone 10mg generic order prednisone 20mg for sale

  56. Aunpxj says:

    purchase omnicef online order omnicef 300mg for sale buy cheap generic lansoprazole

  57. Ywltvp says:

    absorica order online accutane 20mg drug zithromax 500mg ca

  58. Fgvyca says:

    buy accutane 40mg isotretinoin 40mg tablet order azithromycin pill

  59. Oapmgr says:

    purchase atorvastatin albuterol 100 mcg us order norvasc 10mg online

  60. Gwoszw says:

    purchase azipro online cheap order azipro 250mg generic order gabapentin sale

  61. Qdjtei says:

    lipitor 10mg oral purchase norvasc norvasc 10mg pill

  62. Rwebvg says:

    oral pantoprazole 40mg buy protonix 40mg generic order generic pyridium 200 mg

  63. Lkrswb says:

    online casino bonus best online blackjack buy allergy tablets

  64. Vvdxjg says:

    symmetrel ca brand dapsone buy avlosulfon 100 mg without prescription

  65. Nkopfr says:

    order amantadine 100 mg generic purchase amantadine pill purchase dapsone pills

  66. Gylsrz says:

    medrol 4 mg over counter adalat 10mg cost aristocort 4mg us

  67. Woajxl says:

    clomiphene medication imuran 50mg over the counter azathioprine over the counter

  68. Mwreim says:

    buy clomid 50mg generic order clomid purchase imuran pills

  69. Kdytgj says:

    buy clomiphene 50mg generic order isosorbide without prescription order azathioprine 25mg without prescription

  70. Aifesc says:

    methylprednisolone pills canada cheap methylprednisolone order triamcinolone 4mg pill

  71. Kzvebw says:

    loratadine 10mg over the counter priligy 60mg oral priligy oral

  72. Saeycb says:

    purchase inderal for sale propranolol tablet plavix 150mg without prescription

  73. Aureak says:

    order pamelor online order panadol pills buy acetaminophen 500 mg sale

  74. Mzgyur says:

    order pamelor online cheap generic paracetamol 500mg anacin 500mg cost

  75. Nbpetc says:

    coumadin price purchase coumadin generic metoclopramide 20mg pill

  76. Eighkw says:

    order astelin without prescription order avapro 150mg without prescription cheap irbesartan 150mg

  77. Qyaaeg says:

    astelin for sale online where to buy astelin without a prescription buy generic avalide over the counter

  78. Jeeqdg says:

    esomeprazole 40mg uk nexium 20mg uk oral topamax 200mg

  79. Hyezqy says:

    brand zantac mobic 15mg uk celecoxib pills

  80. Tfcdcy says:

    term paper service cheap essays online college essay service

  81. Wauwlv says:

    purchase aurogra for sale estrace 1mg pill buy yasmin without a prescription

  82. Aeedyp says:

    buy lamictal 200mg without prescription lamictal usa buy vermox online cheap

  83. Gikmaw says:

    buy generic retin for sale brand tadalis 20mg avana 100mg pills

  84. Dsrpob says:

    tamoxifen 20mg drug betahistine pill budesonide nasal spray

  85. Awgwln says:

    buy tamoxifen no prescription buy betahistine 16 mg buy cheap generic symbicort

  86. Kbgfsg says:

    order axetil generic lumigan cost buy generic methocarbamol

  87. Koeptt says:

    cefuroxime 250mg for sale robaxin us methocarbamol oral

  88. Empdwf says:

    desyrel 100mg us desyrel 100mg generic where can i buy clindac a

  89. Ewsysp says:

    order trimox 250mg without prescription arimidex over the counter macrobid online

  90. Kmmzzx says:

    buy calcitriol online cheap buy generic tricor online buy tricor paypal

  91. Hqirco says:

    purchase amoxicillin sale trimox sale macrobid pills

  92. Vwdjif says:

    best pills to treat acne best acne treatment for boys order oxcarbazepine 600mg online

  93. Hxxsqi says:

    buy femara cheap oral albendazole 400mg order abilify 30mg without prescription

  94. Uctrve says:

    chewing tobacco cigarette equivalent dose free medication to quit smoking strongest non prescription painkillers

  95. Jkkyfl says:

    buy provera 5mg sale provera 10mg cost hydrochlorothiazide 25 mg cost

  96. Aynbmx says:

    best antifungal pills genital herpes can be cured with antiviral drugs high blood pressure tablets list

  97. Htfdwj says:

    order zithromax 250mg online cheap neurontin pill purchase gabapentin generic

  98. Zfbvzy says:

    order actigall 300mg generic how to buy bupropion zyrtec 5mg oral

  99. 프라그마틱 슬롯 무료 체험
    Hongzhi 황제가 일어서려고 할 때 허리가 부러질 것 같았습니다.

  100. Xsuuxa says:

    purchase zetia for sale buy ezetimibe pills for sale order tetracycline for sale

  101. dont have says:

    Over the moon, I’ve made it to this level with this compelling read, so many thanks to the author!

  102. dont have says:

    Thankful, I’ve reached this milestone with this riveting book, heartfelt thanks to the author!

  103. dont have says:

    Elated, I’ve come to this stage with this irresistible narrative, big thanks to the author!

  104. Ljsouo says:

    top rated acne pills isotretinoin 20mg cheap hormonal acne treatment near me

  105. Vfnocw says:

    amoxil 250mg uk order amoxicillin 1000mg online amoxicillin without prescription

  106. Xmxipq says:

    buy doxycycline 100mg without prescription doxycycline 100mg cost

  107. Tcdqsg says:

    brand tizanidine 2mg zanaflex tablet buy generic zanaflex over the counter

  108. Blkdwj says:

    order levitra without prescription order vardenafil 10mg generic order levitra 20mg online

  109. Jynkvt says:

    buy generic clarinex clarinex 5mg oral order desloratadine 5mg without prescription

  110. lfchungary.com
    Fang Jifan은 매우 기뻐하며 직접 절차를 진행하도록 요청했습니다.

  111. Hliylm says:

    buy cheap generic ketorolac buy cheap toradol purchase colchicine generic

  112. Jrjaox says:

    order depo-medrol pills medrol 16mg for sale medrol 8 mg without a doctor prescription

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>