Duds Hunt & Reset

Duds Hunt (2004)Reset (2006)
de Tetsuya Tsutsui
Ki-oon

Deux one-shots du même mangaka, deux seinen aux illustrations de couverture intrigantes, et qui se répondent, deux titres édités avec soin par Ki-oon (format élargi, jacquette en papier renforcé gaufré) : assez de qualités pour attirer l’oeil et décider mon achat, bien que je ne me souvienne pas en avoir entendu parler auparavant. Pour pallier mon ignorance, il se trouve que l’Animeland de ce mois de décembre propose une interview de Tetsuya Tsutsui, annonçant la parution prochaine (2012) de son prochain titre : Prophecy. L’interview confirme une tendance forte que j’ai observée en ouvrant Duds Hunt et Reset : la base du scénario est similaire, seules les modalités et les personnages changent. Dit comme ça, ça semble gênant : à quoi bon lire deux fois la même histoire? Et pourtant, cela fonctionne très bien dans les deux cas. Je m’explique :

L’idée de départ : la victime d’une greave injustice mûrit lentement mais sûrement une vengeance implacable contre ses (supposés?) bourreaux. L’outil de cette vengeance est un jeu, qui se joue en réseau, et dont le but final est la mort de ses participants. Game over.

Dans Duds Hunt, l’histoire est racontée du point de vue de Matrak (à gauche), un délinquant qui a purgé sa peine de prison, et qui traîne son insociabilité dans un job pourri de réinsertion. Il est contacté par un mystérieux correspondant anonyme, qui lui propose un jeu d’argent : sur un terrain défini, en ville, et pendant un temps imparti, le joueur doit éliminer les autres participants en leur subtilisant leur portable. S’il n’y arrive pas, il doit au moins éviter de se faire voler le sien avant la fin de la partie. Un prime est accordée proportionnellement aux objectifs atteints. Matrak se révèle rapidement un « excellent » joueur : ultra-violent et doué pour le combat urbain, il élimine à sa façon un maximum de rivaux et gagne beaucoup d’argent. Oui, mais qui organise ce jeu? Avec quel argent? Et dans quel but?

Dans Reset, « Dystopia » est un jeu social de réalité virtuelle, où tout est possible, y compris mourir et ressusciter plusieurs fois. Un message s’imprime alors à l’écran : « Votre vie est un échec. Appuyez sur Reset ». C’est la seul règle apparente. Certains participants fondent un club de suicide, pour expérimenter toutes les manières, de préférence les plus saignantes, de se donner la mort. D’autres préfèrent jouer aux snipers, ou aux tueurs en série, et mènent de véritable traques contre les autres joueurs. L’autre particularité de « Dystopia » est que c’est un jeu clandestin, localisé sur un seul serveur, et seulement connu par le bouche-à-oreille, entre les habitants d’un même quartier d’immeubles. Et rapidement le jeu dérape. Parmi, les joueurs, qu’ils soient des « suicidés » ou des « assassins », se développe une épidémie de suicides dans la vie réelle…

Des jeux mortels, de la manipulation, de la violence, et une perte progressive des repères sociaux : Duds Hunt & Reset offrent deux variations sur une même trame, et dont les conclusions plus ou moins ouvertes ne laissent pas beaucoup de place à l’optimisme. La seule véritable différence entre les deux intrigues, au-delà des détails et des décors, c’est le degré de légitimité (et encore, ça se discute) de la personne responsable de la conception et de l’organisation du jeu. Et la conclusion est grosso modo la même : ce qui distingue culpabilité, responsabilité, et innocence est tellement ténu, que dans le monde virtuel, il se trouvera toujours un juge pour en décider à votre place. Pas très réjouissant, tout ça…

Si Duds Hunt fait dans la sobriété et l’efficacité, en privilégiant les scènes d’action spectaculaires (combats de rue sans pitié), il faut souligner l’habileté de la construction, qui s’accompagne d’un changement progressif dans la distribution des rôles : en tant que chasseur, le personnage principal acquiert tout d’abord une compétence malsaine, avant de devenir proie à son tour… Renversement qui est inscrit dans la règle même du jeu Duds Hunt : survivre à la partie en cours. Cela aboutit à une fin que je trouve particulièrement dérangeante, avec une morale que je qualifierais au mieux de douteuse, si on la considère au premier degré.

La réponse à mon interrogation, en fait, se trouve dans Reset. Plus mystérieux au démarrage, plus psychologique, plus développé (et plus long), il mène vers une résolution du dilemme que posait Duds Hunt : de quel droit rend-on la justice? Au nom de quoi? Reset pose les enjeux dès le début : il y a des morts et une enquête de police. Cela prend la forme d’une traque dans la réalité virtuelle, en introduisant une nouvelle sorte de joueur, qui n’est ni chasseur ni proie, mais enquêteur. Plus finement, également, l’intrigue est vue des yeux d’un personnage féminin, la jeune veuve d’un salaryman qui se suicide dans les premières pages. Ni trop moche ni trop jolie, confrontée à une histoire qui la dépasse, elle est le témoin passif d’un déchaînement de violence virtuelle qui remet en cause tous ses repères, et la questionne sur elle-même et sur sa relation à autrui. Notamment, elle se rend compte, au début, qu’elle ignorait tout ou presque de son propre mari… A mon avis Reset possède également une qualité graphique supérieure à Duds Hunt, pourtant déjà très réussi sur ce plan (mais plus convenu, plus claustrophobe dans la violence). Il réussit notamment à donner à voir l’univers virtuel, sans esbrouffe ni effets faciles à la Matrix, par des détails bien pensés, comme la « texturation » des surfaces, ou comme certains effets de métamorphose. En cela, il fait ressentir efficacement l’inquiétant mélange de familiarité et d’étrangeté de l’univers de « Dystopia ».

En résumé, Duds Hunt et Reset sont pour moi d’excellents thrillers, bien menés et prenants, intéressants pour eux-mêmes et pour les questions qu’ils posent, mais aussi pour la possibilité qu’ils offrent de mesurer la maturation d’un auteur. Justement, dans son interview, Tetsuya Tsutsui dit être attiré par les mangas où l’auteur cherche à transmettre un message, ce qui devient de plus en plus rare selon lui dans le marché actuel. Je n’ai pas lu Manhole, dont certains disent qu’il est moins réussi que les deux one-shots, mais j’attends avec curiosité la parution prochaine de Prophecy, annoncée sur le site de Ki-oon (pour la petite histoire, sachez que si Prophecy a déjà démarré en prépublication dans Jump X Kai, en fait Ki-oon reste l’éditeur principal qui valide les planches avant Shueisha… et en outre il conserve la primeur de la publication en volume). En attendant, je vous en propose le visuel promotionnel, assez intriguant, et toujours dans la même veine du thriller violent.

This entry was posted in manga and tagged , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

50 Responses to Duds Hunt & Reset

  1. Méta says:

    Je me doutais que tu apprécierais les deux. Personnellement, j’ai une préférence pour Duds Hunt, plus accompli dans son déroulement et dans son ambiance. Reset est bien sûr très bon également mais il manquait un petit quelque chose. Enfin, ensemble, ils forment deux one-shot sur le même sujet et complets.

    Vivement le prochain :)

    • Mackie says:

      oui, comme je l’ai écrit chacun des titres a ses qualités. je reconnais que Duds Hunt est plus concentré, plus haletant, plus sombre. mais dans Reset j’ai apprécié la perte des repères, la créativité et l’enrichissement du thème initial par le point de vue d’autres personnages.

  2. Kaeru says:

    Et voilà… c’est ta faute. J’ai envie de me les relire… Alors que j’ai une PAL monstrueuse !!!
    Man-hole est très bien aussi dans un genre beaucoup plus glauque.. J’adore l’auteur. En plus, il est venu plusieurs fois en France *__*.

    Super Article, et belle analyse comparée !

  3. Pingback: Un newbie à Japan Expo : 2 – dimanche | Les chroniques d'un newbie

  4. Pingback: Du retard dans mes tomes 1 (et pas seulement) | Les chroniques d'un newbie

  5. Jlnknf says:

    cost tricor 160mg tricor pills order generic tricor 160mg

  6. Valckr says:

    buy cialis 20mg pill order sildenafil 50mg sale sildenafil mail order

  7. Hpehvp says:

    buy ketotifen 1mg generic buy doxepin 75mg for sale buy tofranil 25mg without prescription

  8. Oxqbcp says:

    buy minoxytop online cheap non prescription erection pills buy ed pills no prescription

  9. Tndoyh says:

    order acarbose 25mg without prescription precose 50mg sale where can i buy fulvicin

  10. Foipzm says:

    buy aspirin generic buy aspirin 75mg generic buy zovirax no prescription

  11. Javicg says:

    melatonin cost desogestrel price purchase danocrine without prescription

  12. Iblbcx says:

    buy monograph 600 mg for sale buy mebeverine 135mg generic pletal us

  13. Khkkdg says:

    buy mestinon 60mg generic purchase maxalt sale rizatriptan online order

  14. Oiddwl says:

    purchase ferrous without prescription betapace generic buy sotalol 40mg generic

  15. Ncyeoc says:

    buy enalapril for sale buy doxazosin 2mg generic lactulose without prescription

  16. Imvfms says:

    cheap xalatan xeloda 500 mg generic order rivastigmine generic

  17. Lksfzu says:

    order cialis 10mg sale purchase sildenafil viagra 100mg canada

  18. Yaqewb says:

    order cenforce generic naproxen buy online buy aralen 250mg

  19. Xipicn says:

    omnicef 300 mg ca glycomet 500mg over the counter order prevacid 30mg pills

  20. Hpyqdz says:

    isotretinoin 40mg ca cheap accutane buy zithromax pills for sale

  21. Wkhwfe says:

    generic atorvastatin 40mg proventil 100 mcg pill amlodipine 5mg ca

  22. Jehnvw says:

    buy clomid generic buy imuran medication order azathioprine pill

  23. Cawwzy says:

    buy medrol cheap buy nifedipine 30mg without prescription purchase triamcinolone online

  24. Cic says:

    King Billy Casino bonuses are as legitimate as they come. You can put your trust in us. The King Billy Casino has valid licenses and legitimate regulatory bodies reviewed by the Malta Gaming Authority, which has granted the King Billy Casino a license in this instance. If you prefer classic table games, you can try your luck with the RNG table games available at King Billy Casino. Experience the thrill of roulette with games like Roulette Royale and American Roulette, or test your skills with blackjack, poker, or baccarat games. Win real money with games such as American Blackjack, Aces and Eights 10 Hands, Bonus Poker 100 Hand, Bonus Deuces Wild 50 Hand, and many others. Baccarat enthusiasts can choose from games such as Baccarat Zero Commission and Mini Baccarat. Do you want exclusive King Billy casino free spins and bonus codes? Then you need to use their welcome bonus code. This package is available to anyone who opens their account in this virtual casino and makes their first deposit.
    https://www.random-bookmarks.win/best-online-casino-free-spins
    Anytime. Anywhere. Online. These bonuses allow you to play for free without risking your own money. With these bonuses, you can play for free without risking your own money. Casino bonuses typically have wagering requirements that you must play for a certain amount or a certain number of times (35 times is average) before being allowed to withdraw winnings that were won while your bonus was in effect. It is critical to read the casino’s terms and conditions carefully for a specific bonus to understand the wagering requirement. House of Fun does not require payment to access and play, but it also allows you to purchase virtual items with real money inside the game. You can disable in-app purchases in your device’s settings. House of Fun may also contain advertising. You may require an internet connection to play House of Fun and access its social features. You can also find more information about the functionality, compatibility and interoperability of House of Fun in the above description.

  25. Euyioe says:

    buy baclofen pill buy lioresal for sale order toradol 10mg generic

  26. Ujceih says:

    nortriptyline order methotrexate canada panadol 500 mg generic

  27. Jmwuom says:

    buy generic coumadin over the counter buy coumadin 2mg buy reglan 10mg sale

  28. Ryvmez says:

    order azelastine generic avapro 300mg drug avalide order online

  29. Alhelz says:

    buy tadalafil 10mg pill indomethacin 50mg tablet indocin price

  30. Aalwqj says:

    lamisil over the counter free casino slots vegas casino online

  31. Ibwdia says:

    buy cheap generic minocycline terazosin generic ropinirole uk

  32. Zlgjfy says:

    purchase duloxetine buy generic provigil 100mg buy provigil 100mg

  33. Rasjti says:

    buy furosemide 100mg sale order generic doxycycline 200mg buy albuterol for sale

  34. Fhbaep says:

    order ezetimibe 10mg generic motilium online order sumycin 250mg pill

  35. https://cse.google.rw/url?q=https://www.tnlcompetition.com
    그에게 무슨 일이 생기면 누가 그를 돌보겠습니까?

  36. Fqdjgj says:

    buy generic azipro 500mg azipro 250mg ca buy generic azithromycin online

  37. Ohffxh says:

    order amoxicillin 1000mg purchase amoxil generic buy amoxil 1000mg online cheap

  38. Vbmpem says:

    buy clomid 100mg pills clomiphene order clomiphene 50mg uk

  39. p_n_zqpi says:

    Грати в пін ап – це модно
    гра на гроші http://www.pinupcasinolfsesn.kiev.ua/ .

  40. Nhpzdb says:

    buy prednisolone without prescription omnacortil pills prednisolone 10mg sale

  41. Xagmcr says:

    tadalafil 20mg ca cialis 10mg uk tadalafil uk

  42. Iyokmd says:

    where to buy ciprofloxacin without a prescription – order bactrim 960mg generic order augmentin online cheap

  43. Vlksrv says:

    atarax order – buspirone pill endep online

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>