Le vent se lève : le dernier rêve d’Icare

C’est une histoire de rêves. Car la nuit dernière, il m’est arrivé quelque chose de curieux : j’ai rêvé d’un film. Si si je vous promets. De celui que je venais de voir la veille : Le vent se lève. Faut-il qu’il m’ait à ce point ému, pour que je le revive par delà le mur du sommeil… Vous avez probablement déjà lu des dizaines d’articles et de news à son sujet, inutile donc de vous en ré-expliquer le contexte et la genèse. En revanche  je crois indispensable de faire un sort aux interprétations hâtives qui nous ont été assénées par des gens qui, en tout état de cause, n’ont même pas vu le film.

Ah, et, oui, je vais spoiler l’intrigue, fatalement. Continue reading

Posted in anime, cinéma | Tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , | 8 Comments

Une théorie du Big Bang Anim’

Big Bang Anim’,
Confessions du fondateur d’Animeland
par Yvan West Laurence et Gersende Bollut
Omaké Books, 2013

Animeland ! Terrible coïncidence, qu’au moment où sort enfin ce livre de témoignages, la revue traverse des difficultés telles, que coup sur coup, elle soit passée de mensuelle à bimestrielle, avant d’annoncer un plan social qui touche jusqu’à son rédacteur en chef, Olivier Fallaix, présent depuis quasiment l’origine (1991…) ! Pourtant, il faut passer outre ces circonstances, car Big Bang Anim’ est, selon moi, bien plus que ce qu’annonce le sous-titre. C’est avant tout le portrait d’un homme au parcours pour le moins atypique, et, en creux, celui d’une époque révolue, où lire des mangas et regarder des anime ne se résumait pas à consommer des produits culturels, mais tenait d’une véritable chasse au trésor. Continue reading

Posted in anime, livres | Tagged , , , , , , , , , , , , , | 12 Comments

Mon menu de fête « japonais », light et facile

Cela faisait longtemps que je ne vous avais pas proposé de billet culinaire, essentiellement parce que mes tentatives récentes ont surtout consisté à essayer des recettes existant dans des livres. Je n’allais tout de même pas les recopier. Cette fois j’ai composé un menu que je prétends pas authentique, mais à la fois bon, léger (ch’uis au régime!), facile (j’avais pas trop de temps) et pas cher (sauf le Ruinart !) :

♦ pseudo sushi au saumon fumé,
♦ yakitori de crevettes au piment,
♦ salade d’épinards, wakame, udon et sésame grillé,
♦ brochette de fruits grillés sauce chocolat et coco. Continue reading

Posted in cuisine | Tagged , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments

Noël en quatrième vitesse : si jeune et déjà poney

(Je m’engage solennellement à ne plus jamais utiliser le mot ‘poney’ dans un de mes titres. Mais il fallait que je fasse au moins une fois, comme tous les autres blogs.)

Vous, je ne sais pas comment vous faites, mais chaque année, Noël m’est un problème : je ne sais jamais quoi offrir à qui. Alors je recours à la solution de facilité, j’offre des livres. Ça tombe bien, les livres sont, avec les disques, à peu près les seules choses où je m’y connais un peu, en tous cas grâce auxquelles j’arrive à faire illusion.

Un livre. Oui, ce truc qui remplace avantageusement le smartphone, car : 1-il ne tombe jamais en panne, 2-il n’a pas besoin de réseau, 3-on peut en avoir plusieurs sans passer pour un maniaque, 4-il ne refile pas vos données perso à la CIA et 5-ni votre maman vexée que vous ne l’avez pas appelée depuis un jour et demi, ni votre plombier qui reporte ses rendez-vous, ni votre petite cousine qui se photographie en duckface ne peuvent s’en servir pour vous harceler. Bref, un livre, le cadeau idéal pour les fêtes. Continue reading

Posted in livres | Tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments

Trois romans de détectives japonais (ou pas)

Aujourd’hui, la suite des mes explorations de l’univers du polar à nipponne, avec non pas un, ni deux, mais carrément trois livres (eh oui m’sieurs-dames, faut ce qu’y faut, et comme ça, je n’aurais pas besoin de m’étendre trop sur chacun – encore un truc de chroniqueur feignant). Cette fois, j’ai jeté mon dévolu (c’est quoi, au fait, un dévolu? – un truc qui se jette, ah, bon) sur trois romans policiers bien vintage, histoire de vérifier ce que vaut la production d’il y a 30 ans, voire un demi-siècle, comparée à celle d’aujourd’hui. Trois romans de détectives, qui plus est, et très nettement sous influence occidentale.

Le village aux huit tombes
(Yatsuhakamura)
de Seishi Yokomizo
paru en feuilleton entre 1949 et 1951
Denoël, 1995
Picquier poche, 1999

Après la guerre, un jeune homme reçoit un bien étrange héritage : il découvre être le fils d’une vieille famille de province, et le domaine dont il devient le maître cacherait, selon la tradition, un trésor remontant à l’époque des samouraïs. Quittant Tokyo pour « son » village, son arrivée s’accompagne d’une série de meurtres rappelant une ancienne malédiction… La police est sur les dents, et le célèbre détective Kosuke Kindaichi doit intervenir… Continue reading

Posted in livres | Tagged , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments